teaser

contexte et intriguesbases à connaîtreLes bottins
« minimum un rp par mois ∴ moyenne de 400 mots par réponse. »

staff

James DANVERSmpprofil

Membre à l'affiche

Joel Knightfiche joueur

Chronologie du forum

  • 02 février 2019CONCOURS - Bande annonce forum.
  • 09 novembre 2018NOUVELLE INTRIGUE - La naissance de la Résistance.
  • 07 novembre 2018NOUVEAU DESIGN - L'hiver arrive sur Instincts !
  • 28 octobre 2018WOULD YOU RATHER - Halloween event.
  • 15 août 2018Ouverture de la partie jeu.
  • 01 août 2018Ouverture générale du forum et des inscriptions.
  • 03 juillet 2018 Création du forum.
Discord
« 18 personnages dont 2 double-comptes »

Prédéfinis Scénarios







 :: Chroniques Écossaises :: L'essentiel :: Recensement :: Recensement :: Inscriptions validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Beating heart of stone - Agathe Delacourt

Anonymous





Invité
Invité
Jeu 10 Jan - 23:12



Prénom Nom : Agathe Delacourt
Type de personnage : prédéfini
Espèce souhaitée : Elu
Faction souhaitée : L'Alliance
Avatar souhaité : Katie Cassidy
Anima souhaité (si ÉLU ou POTENTIEL uniquement) : Lion
Capacités du personnage (si ÉLU uniquement) :

Le contrôle des émotions.

Capable de transmettre des émotions par vague, ou d’en calmer d’autres – fonctionne aussi sur les foules. Ce contrôle marche seulement si les personnes manipulées restent dans la zone d’influence (pouvant s’étendre sur des dizaines de mètres) ; à noter qu’il faut être entraîné pour résister à cette capacité, on ne s’éloigne pas de l’élu qui l’active aussi facilement, car en général on a à peine conscience de ce qui nous arrive, on confond facilement nos émotions avec celles qui nous sont transmises. Il est d’ailleurs assez rare qu’une personne ayant subis cette compétence se souvienne d’avoir été victime de cette dernière, elle admet généralement que le comportement qu’elle a eu était naturel et découlait de sa propre volonté.

Cette capacité fonctionne dans deux sens différents. On parle de transmission et d’aspiration.

La transmission : consiste à transmettre l’émotion, de l’élu au réceptacle (une personne, ou la foule, en l’occurrence). L’élu doit apprendre à maîtriser ses propres émotions, afin de diffuser en quantité raisonnable l’émotion ressentie. Il ne peut pas transmettre une émotion qu’il ne possède pas, de fait, s’il veut donner la joie à la foule, l’élu devra dans un premier temps la ressentir pour pouvoir la transmettre. Un élu qui maîtrise parfaitement cette capacité saura jongler d’une émotion à l’autre avec une facilité déconcertante, et saura jauger parfaitement bien l’intensité d’émotion à transmettre.

L’aspiration : consiste à aspirer l’émotion, du réceptacle à l’élu. Il s’agira là d’insuffler à l’individu (ou à la foule) une émotion ressentie. Si la foule est en colère, l’élu pourra lui voler cette colère et ainsi la calmer, mais il devra ensuite gérer la colère qui l’envahira. Un élu qui maîtrise parfaitement bien cette capacité ne se laissera pas déborder par l’émotion avalée et saura l’éteindre habilement.

Vos nombres de mots ou de lignes effectuées lors d'un RP : entre 500 et 600 mots en moyenne

Avez-vous des questions ? 🙃

Revenir en haut Aller en bas
Joel N. Knight
Age : 36
Lettres déposées : 154
Anima : Loup
Métier : Fermier / boxeur professionnel.
Crédits : Ava (Hoodwink)





Joel N. Knight
Affranchi
Ven 11 Jan - 8:13
Bienvenue officiellement ! Beating heart of stone - Agathe Delacourt  2080282779
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous





Invité
Invité
Sam 12 Jan - 1:34
Merci ! Beating heart of stone - Agathe Delacourt  2555980264
Revenir en haut Aller en bas
Les Anciens
Lettres déposées : 236





Les Anciens
Administrateur
Dim 13 Jan - 18:49


Félicitations noisette!

Les administrateurs d'Instincts ont le plaisir de t'annoncer que ton idée de personnage a été retenu et validé. Ainsi, tu peux donc dès à présent procéder à ton inscription en utilisant le code se trouvant ci-dessous et en le postant à la suite de ton sujet.

Une fois ton inscription terminée, tagues-nous pour nous le signaler de cette manière :
Code:
@"Les Anciens"





Beating heart of stone - Agathe Delacourt  0juk
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous





Invité
Invité
Sam 2 Fév - 16:04
Agathe Delacourt

30 ans + (18.12.1988)
Française
Alliance
Élue du Lion
Membre de la Trinité
Célibataire
Hétérosexuelle
Dianna Agron


Meet me
Anima : Lion

Symbole de la puissance et de la souveraineté, le lion impressionne de par sa carrure imposante. Pour l'une de ses élues au moins, son allure majestueuse inspire confiance, son regard sûr apaise, tandis que chez d'autres il fait  parfois naître la crainte et le trouble. Libre, robuste et indomptable, il inspire le respect et est l'emblème d'un équilibre à maintenir à tout prix. La force tranquille qu'il possède est son plus grand atout, et ceux qui osent le sous-estimer l'ont amèrement regretté. Son regard limpide transperce et transforme ceux qui osent lever les yeux vers lui, et ces derniers n'en sortent que rarement indemnes. Son jugement est infaillible et inévitable, et la sentence irrévocable. Indéniable leader des animas, sa parole est précieuse et écoutée avec la plus grande des attentions. Si ses décisions et sa légitimité sont parfois remises en question, il sait toutefois réveiller sa toute puissance, rappelant que nul ne peut s'opposer à la royauté sans en subir les conséquences.


Capacités

Le contrôle des émotions.


Entraînée depuis des années, l'élue qui possède cette capacité est capable de transférer des émotions ainsi que d'en étouffer d'autres. Ces facultés plutôt complexes sont en grande partie maîtrisées par l'élue, qui ne perdra le contrôle que lors de cas extrêmes. Elles nécessitent de connaître ses émotions, de les accepter et de les laisser s'exprimer librement tout en gardant son sang-froid. C'est seulement lorsque ces exercices ont été correctement  et régulièrement réalisés que l'élue pourra utiliser ses capacités de façon optimale. Plus elle sera en accord avec ses émotions, plus le contrôle des émotions sera efficace. L'élue peut d'ailleurs aller jusqu'à contrôler les émotions d'une foule, tant que les individus qui la composent se trouvent dans la zone d'influence. Rares sont ceux qui parviennent à résister à l'influence de l'élue qui possède cette capacité : le plus souvent, les individus contrôlés sont manipulés de manière à ce qu'ils en arrivent à penser que les émotions qu'ils ont alors ressenties leur sont propres et non pas insufflées par une tierce personne. 

Cette capacité est composée de deux facultés : la transmission et l'aspiration. La transmission consiste pour l'élue à transférer une émotion qu'elle ressent et accepte en tant que telle à un ou plusieurs autres individus. Il est essentiel que l'élue ressente l'émotion qu'elle souhaite transmettre. Plus elle sera en accord avec l'émotion qu'elle souhaite faire passer, plus elle sera capable d'en contrôler l'intensité lors du transfert. L'élue actuelle maîtrise parfaitement bien cette faculté.
L'aspiration consiste, quant à elle, à aspirer l'émotion d'un individu pour l'absorber. Si cette faculté permet à l'élue d'apaiser et d'aller jusqu'à contrôler certaines réactions, il faudra cependant qu'elle soit capable de contrôler l'émotion une fois qu'elle l'aura aspirée. Dans le cas contraire, elle se laissera déborder par cette émotion et perdra le contrôle de ses propres réactions. L'élue actuelle maîtrise plutôt bien cette faculté.


Biographie

Can you remember who you were before the world told you who you should be ?


Ecrire. Ecrire, il lui fallait écrire. Ecrire à tout prix. Oui, c'était ce qu'il fallait faire. C'était ce qu'elle devait faire. C'était avant tout ce qu'on attendait d'elle. Et ça, eh bien c'était tout simplement ce qu'elle avait toujours fait. 

Mais la page qui lui faisait face restait vide, désespérément vide. Elle ferma les yeux, cherchant au plus profond d'elle-même les souvenirs d'une vie qui ne lui appartenait pas. 
Tu dois vider ton esprit. Tu dois trouver un moyen de libérer tes démons pour mieux les contrôler. Et si tu parviens à les contrôler... Alors ils deviendront ta plus grande force.
Elle ouvrit à nouveau les yeux et soupira alors que ces quelques paroles qu'elle avait tant et tant entendues résonnaient au fin fond de son âme. Tu dois faire tout ça... Parce que c'est seulement quand tu auras compris qui tu es que tu pourras réellement devenir la personne que tu dois être. Elle fronça les sourcils, posa son crayon et se recula brusquement de son bureau. Elle n'avait jamais compris cet exercice, et elle ne le comprenait pas plus aujourd'hui. Pourtant, elle savait qu'elle devait remplir cette tâche si elle voulait répondre aux attentes de la société. Mais elle en était incapable. Parce qu'elle savait bien, au fond, qu'elle n'était que le reflet des rêves et des idéaux d'un monde qui plaçait beaucoup trop d'espoir en elle. 

Elle passa délicatement ses mains dans ses cheveux pour les ramener en arrière et s'approcha à nouveau de son bureau. Elle devait faire cet exercice. Peu importe le visage qu'elle montrait. Peu importe s'il était vrai, peu importe s'il était faux. Tout ce qu'elle avait à faire, c'était donner aux autres ce qu'ils attendaient d'elle. Parce que nul ne pourrait savoir quelle réponse était la vérité et laquelle était un mensonge, nul ne pourrait savoir quelle réponse améliorerait les choses de manière temporaire et laquelle les empirerait de manière permanente. Tout ça, dans le fond, n'avait strictement aucune importance. 

Elle attrapa son crayon, et d'un geste mécanique et soigné, elle fit glisser la mine sur la feuille de papier, formant des lettres aux boucles assez parfaites pour que l'on en oublie le manque de sincérité qui émanait des mots qu'elle inscrivait.

Compétente. 
Forte. 
Impliquée.
Studieuse. 
Responsable.
Importante.


La mine de son crayon se posa avec plus de lourdeur sur le papier alors qu'elle inscrivait le dernier mot.

Destinée.


Elle inclina légèrement la tête et un sourire presque imperceptible vint orner ses lèvres. Seuls les plus avisés pourraient percevoir l'ironie qui s'échappait de ces dernières lettres. On lui prêtait trop d'intelligence pour qu'elle puisse croire à quelque chose comme le destin. Et pourtant, elle ne devait son existence qu'à un simple rôle dont le monde avait déjà déterminé les limites sans qu'elle puisse même émettre un avis. La voie royale était toute tracée, et chacun veillait à ce que ses pas restent calculés et mesurés, chacun veillait à ce qu'elle devienne ce qu'elle était supposée être, rien de plus, rien de moins. Il fallait respecter l'équilibre instauré.
Après tout, les sacrifices à faire pour le préserver étaient, à l'échelle mondiale, bien minimes.

Sa mâchoire se serra alors que ses pensées lui traversaient l'esprit. Elle inspira. Expira. Et de sa plume, elle se mit à écrire l'histoire d'une vie qu'on lui avait demandée de vivre. 

CHAPITRE I - This house of mine stands strong


Elle était bien née. Elle avait eu la chance de toujours avoir ce dont elle avait besoin. Ou plutôt, ce dont on pensait qu'elle avait besoin. Mais quelle importance ? Elle était la fille d'un membre de la Trinité. C'était son identité-même. Elle n'était qu'un nombre, un pion dans un jeu dont elle ne connaissait pas encore les règles. Mais il fallait se montrer prudent. Elle ne devait pas devenir n'importe qui. Puisqu'il fallait qu'elle soit la prochaine élue, elle devait être à l'image du Lion : puissante, infaillible, indestructible. Au vu du poste qui lui serait bientôt réservé, la faiblesse n'était pas acceptable. Et l'homme qui était si fier de se clamer son père veillait plus que quiconque à ce qu'elle suive ses traces. Il n'était pas envisageable qu'elle s'éloigne du plan qu'il avait prévu pour elle. 
Alors, elle avait décidé de prendre les choses en main. Après tout, on lui avait tout donné. La naïveté de sa jeunesse lui laissait penser qu'elle devait se montrer chanceuse, reconnaissante envers celui qui avait tout mis en œuvre pour organiser son avenir. Le travail et l'obéissance étaient devenus ses principaux objectifs. Ses seuls objectifs. Elle aurait tout fait pour ne serait-ce qu'apercevoir un éclat de fierté dans les yeux de son père. Elle devait à tout prix être à la hauteur de ses attentes. Elle ne connaissait pas l'échec. Le succès et la réussite étaient toujours au rendez-vous. Et pourtant, c'est à cet âge que ses premiers démons firent surface. Le doute, la peur et l'appréhension s'insinuaient en elle alors qu'elle se soumettait au regard de la personne qui comptait le plus pour elle. Elle se devait d'être la fille qu'il attendait... Ou plus jamais il ne la regarderait. 

CHAPITRE II - Nothing ever comes without a consequence


Et le jour vint où tout ceci ne suffit plus. Elle n'était plus à la hauteur de ses espérances. Elle n'avait pas fait assez d'efforts. Elle n'était pas assez socialement intégrée. C'était un problème auquel elle n'avait accordé que peu d'importance. Mais elle comprit, lorsqu'elle vit la déception dans son regard, qu'elle avait commis une grave erreur. Et malgré son dur labeur pour devenir une autre personne, pour devenir celle qu'il voulait, elle n'y parvenait pas. Elle n'était pas assez forte. Pas assez impliquée. Pas assez, tout simplement. Alors, sous les conseils de son paternel, elle changea de tactique : si elle ne réussissait pas à se lier aux autres, alors elle devait faire semblant. Et lorsque le succès fut de nouveau au rendez-vous, la fierté illumina à nouveau le regard de son père. C'était une véritable réussite. Et pourtant, le monde qu'elle avait construit, son monde, se consumait lentement, ne laissant derrière lui que les cendres d'une vie qu'elle s'était imaginée depuis sa plus tendre enfance. Aujourd'hui, la vérité éclatait. Désormais, elle savait que seul le reflet de l'océan dans le regard des gens avait de l'importance. Parce que c'était facile. Parce que c'était simple. Peu importe si c'était faux, peu importe ce qui se cachait derrière. Personne, non personne, n'avait envie de voir les vagues se déchaîner en pleine tempête. 

CHAPITRE III - Will the stars align?


Lentement, progressivement, elle comprenait qu'elle était prisonnière de sa propre vie. Mais sa cage était si joliment décorée que personne ne voyait l'oiseau à l'intérieur qui tentait parfois de s'en échapper. Elle était prisonnière, surtout, parce qu'elle ne pouvait s'empêcher de chercher à s'attirer les faveurs d'un père qui en attendait toujours plus d'elle. Ses réussites perdaient de l'importance. Il fallait aller toujours plus loin. Elle n'avançait pas assez vite. Elle aurait voulu être plus, elle aurait voulu être quelqu'un d'autre, elle aurait voulu dépasser cette humanité qui l'empêchait visiblement de progresser et qui freinait son efficacité. Elle ne le savait pas encore, mais elle s'était perdue dans une relation qui avait à la fois le pouvoir de la construire et de la briser. 
Et lorsqu'enfin elle fut en âge d'entrer à l'académie, les exigences de son père se firent encore plus rudes et sévères. Heureusement pour elle, elle avait suffisamment développé ses compétences sociales pour parvenir à s'intégrer au sein de l'école. Elle attirait l'admiration sans véritablement la chercher, et elle fut élue cinq fois  d'affilée représentante des élèves. Probablement appréciaient-ils l'image qu'elle renvoyait. Rares étaient les personnes qui tentaient de creuser au-delà de cette image, exceptionnelles étaient celles qui parvenaient à découvrir un fragment de vérité. Mais l'amour que les autres élèves lui portaient, légitime ou non, superficiel ou profond, l'empêchait de se noyer et la maintenait à la surface. Désormais, le regard de son père n'était plus le seul à compter. 
Assidue et studieuse, elle ne perdait cependant pas ses objectifs de vue : au bout de ces cinq années marquées par des résultats plus qu'excellents, elle reçut son diplôme devant une assemblée enthousiaste et confiante, et sous le regard d'un père partagé entre la fierté et les doutes quant à son succès à venir. 

CHAPITRE IV - Rather be the hunter than the prey


Et à nouveau, elle devait suivre les pas de son père. Elle mettait en œuvre ce qu'elle avait appris au cours de ces cinq années. Le contrôle, toujours le contrôle. Elle se mettait au second plan pour éviter de s'attirer les foudres d'un homme qui avait de plus en plus de mal à contrôler les manifestations de sa colère. Elle avait appris à se détacher de ses attentes et de ses exigences. Parce qu'elle savait, aujourd'hui, ce que le monde attendait d'elle. Ce qu'elle voulait n'avait jamais eu d'importance. Personne ne s'était jamais battu pour elle en tant qu'individu. Pourquoi le ferait-elle maintenant ? 
Et brusquement, ce jour-là, face à ce père éternellement insatisfait, l'orage éclata. Des vents qu'elle n'avait jamais soupçonnés se réveillèrent brusquement, agitant son esprit et bousculant toutes ses certitudes quant à sa place dans ce monde. Elle n'avait jamais été aussi en colère. Elle se sentait forte, poussée par un sentiment d'injustice légitime qui n'avait cessé de grandir en elle depuis des années. Elle voulait être plus, plus qu'un pion sur un échiquier. Elle avait le droit d'être plus. Elle voulait choisir sa vie. Elle ne voulait pas de tout ça, elle n'en avait jamais voulu. La vie valait-elle vraiment la peine d'être vécue si elle n'était finalement rien de plus qu'une prison dorée ? 
La tempête qu'elle avait déclenchée était d'une puissance qui la dépassait. Elle goûtait enfin à la liberté, et pourtant, la peur lui tenaillait le ventre. Tout à coup, il n'y avait plus de limites. Plus de frontières. Plus de barrières. Et plus de chemin à suivre. Il n'y avait plus rien, rien à part le chaos et le néant. Et lorsqu'enfin la tempête s'apaisa d'elle-même, il était trop tard. Dommage collatéral ou simple coïncidence, le fait est que le regard de l'homme qui avait contrôlé sa vie pendant vingt-cinq années, pour le meilleur et pour le pire, s'éteignit ce jour-là. Son cœur, endurci et affaibli par les années, s'était brusquement arrêté sans crier gare. Elle se souvenait surtout de cette lueur dans ses yeux, traduisant une panique et une faiblesse indignes d'un élu du Lion. Et puis il y avait eu à nouveau cette déception, sombre, ténébreuse, et plus amère que jamais. Si le cœur de l'homme était mort ce jour-là, l'amour qu'il avait un jour éprouvé avait déjà disparu depuis bien longtemps.

CHAPITRE V - Leave behind your heart and cast away


Elle vivait pour la première fois alors que son géniteur rendait son dernier souffle. Elle respirait de façon mécanique, incapable de détourner son regard du cadavre. Elle se sentait à la fois vidée de toute énergie et envahie par toutes sortes d'émotions. Tout à coup, tout prenait sens, tout à coup, tout était remis en question. Et puis, enfin, il était entré. Elle avait senti sa présence avant même que ses yeux ne se posent sur lui, de par la puissance qu'il dégageait. Sa crinière aux reflets dorés illuminait la pièce, effaçant presque la tragédie qui venait de s'y dérouler. Son regard la transperça de part en part, et soudain, tout était clair. Les émotions emmêlées dans son esprit trouvaient enfin leur place. Elle avait la sensation que c'était tout ce qu'elle avait toujours attendu. L'apaisement, la libération. La vie. Elle était prête. Prête à entendre le message qu'il était venu lui délivrer. Parce que cette fois, elle comprenait. Elle se résignait, parce que le monde avait besoin de personnes qui renonçaient à leur individualité pour préserver une paix et un équilibre qui menaçaient à chaque instant de s'écrouler. Désormais, elle savait pour quoi elle devait se montrer forte. Et elle acceptait ce rôle qui lui était donné.

En ce jour à la fois sinistre et lumineux, elle avait accepté sa place en tant que membre de la Trinité. Pour la première et dernière fois, elle avait fait un choix quant à sa propre vie. Elle avait fait le choix du don de soi au profit d'un monde à protéger. Et surtout, elle avait fait le choix de croire qu'il était possible de préserver une paix pourtant bien fragile, et elle lutterait malgré les obstacles qui pouvaient se mettre en travers de sa route. C'était désormais tout ce qui comptait.

Condamnée à se battre pour un monde qui rejetait son existence-même, elle remplirait la mission qui lui avait été donnée, quoi qu'il puisse lui en coûter. Après tout, elle n'avait plus rien à perdre... Et tout à y gagner.



Et côté créateur ?
Je m'appelle Peanuts, j'ai 23 ans et je viens de France. J'ai découvert Instincts grâce à un écureuil un peu relou Beating heart of stone - Agathe Delacourt  604384725 . J'ai une fréquence de réponses aux RPs d'environ 1 à 2 fois par mois. J'ai pris le temps de lire toutes les annexes, et je m'engage à respecter le règlement.

Quelque chose à ajouter ? Beating heart of stone - Agathe Delacourt  2555980264
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous





Invité
Invité
Sam 2 Fév - 16:06
Revenir en haut Aller en bas
Les Anciens
Lettres déposées : 236





Les Anciens
Administrateur
Dim 3 Fév - 9:54


Beating heart of stone - Agathe Delacourt  Tenor
Tu es validée !


Beating heart of stone - Agathe Delacourt  0juk
Revenir en haut Aller en bas
Rae Lucas
Age : 22
Lettres déposées : 181
Anima : Rouge-Gorge
Métier : Enseignante à l'académie
Crédits : avatar: SWEET POISON





Rae Lucas
Érudite enseignante à l'Académie des Lions (Alliance)
Dim 3 Fév - 12:41
Bienvenue sur le forum, belle lionne Beating heart of stone - Agathe Delacourt  3704666668
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous





Invité
Invité
Dim 3 Fév - 13:50
Merci !! Beating heart of stone - Agathe Delacourt  858732787
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I N S T I N C T S :: Chroniques Écossaises :: L'essentiel :: Recensement :: Recensement :: Inscriptions validées-
Sauter vers: