teaser

L’Homme, créature de conscience, espèce conquérante et insatiable, prêt à tout pour assouvir ses désirs les plus cruels, au nom de notions abstraites qu’il croit maîtriser : le bon, le bien, le juste ; quand il ne s’agit pas d’argent, de pouvoir et d’admiration. Mais si l’Homme est une créature que l’on peut juger, il représente les pions sur l’échiquier de l’équilibre. Par le noir et le blanc qu’il peint dans ses gestes et ses mots, il permet à la nuance de gris d’exister, et d’ainsi de faire perdurer la balance universelle. Mais l’Homme à lui seul ne parviendrait pas à maintenir cet équilibre, car s’il lui obéit, c’est inconsciemment. Alors il nécessite la présence de guides que l’univers lui aura apporté assez tôt dans son existence, quand il devint une créature de conscience et d’intelligence, capable d’influencer le cours des choses et la stabilité de l’univers. Les Animas, espèces indispensables au bon fonctionnement de ce monde qu’est le nôtre, sont nos guides à travers le temps. Ils nous apprennent le noir et le blanc que nous devons ensuite jauger à la bonne convenance, pour réussir à garder l’équilibre intact. Au travers les légendes indiennes, les Animas sont dépeints comme des animaux totems, des guides qui apparaissent à l’Homme pour l’aider dans son chemin de vie. Mais si les légendes ne se trompent pas sur leur existence, elles s’éloignent cependant de la réalité quand elles les imaginent comme des êtres chimériques et spirituels qui choisissent nombreuses personnes à guider. En réalité, un Anima est une créature physique et concrète qui ne choisit qu’un seul humain, qu’on appellera Élu, parmi une masse grouillante de potentiels qui se sentent étroitement liés à lui. Il existe un Anima par espèce animale, et il représente à lui seul l’entièreté de ses déclinaisons. Chaque Anima transfère à son Élu un certain nombre de capacités, couramment trois, qui lui permettront de saisir davantage la parole de l’univers. Et c’est ainsi, par le biais de ces créatures de l’univers, que l’Homme a la chance de participer activement à la stabilité des mondes.
contexte et intriguesbases à connaîtreLes bottins
« minimum un rp par mois ∴ minimum 400 mots par réponse. »

staff

James DANVERSmpprofil

Membre à l'affiche

Joel Knightfiche joueur

Chronologie du forum

  • 09 novembre 2018NOUVELLE INTRIGUE - La naissance de la Résistance.
  • 07 novembre 2018NOUVEAU DESIGN - L'hiver arrive sur Instincts !
  • 28 octobre 2018WOULD YOU RATHER - Halloween event.
  • 15 août 2018Ouverture de la partie jeu.
  • 01 août 2018Ouverture générale du forum et des inscriptions.
  • 03 juillet 2018 Création du forum.
Discord
« 19 personnages dont 2 double-comptes »

Prédéfinis Scénarios








Poster un nouveau sujetRépondre au sujet  :: Chroniques Écossaises :: L'essentiel :: Les recherchés :: Les recherchés :: Liste des prédéfinis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[LIBRE] LA CONFRERIE /// Lex Hudson - Chef de la Confrérie

avatar
Lettres déposées : 207





Les Anciens
Administrateur
Lun 30 Juil - 21:57


Lex Hudson
ft. Michael Fassbender
45 ans (08.11.1972) ∴ Élu de l'Araignée ∴ Chef de la Confrérie ∴ Allemand/Britannique ∴ Hétérosexuel

Biographie


Lex était le petit fils d’un élu du Lion. Quand on est descendant d’une force de la trinité, les exigences sont nombreuses et difficiles. Si son père avait lui subit de nombreuses restrictions et avait été éduqué comme le fils d’un roi, il n’avait pas épargné Lex. William, son frère, ne l’était pas non plus, mais Lex étant l’aîné de 4 ans, il était le favoris pour le rôle. A l’instar de son grand-père, on l’imaginait s’asseoir sur le siège principal, celui qui revient au Siphon. Lex en revanche n’avait pas de pareille intention, non pas que l’ambition lui manquait. A dire vrai, il ne se sentait pas attiré par l’anima du Lion. En revanche… Il l’était davantage par un autre anima, qu’il rencontrait d’ailleurs souvent en rêve. Mais son père ne voyait pas les choses de cet œil là. Il était hors de question qu’il soit appelé par un autre anima que le Lion. Forçant son fils à se rapprocher du Lion, il l’obligeait des heures durant, en plus de l’école, à suivre des cours pour prendre de l’avance sur l’académie qui n’accueillait les potentiels qu’à partir de 15 ans. Âgé de seulement 9 ans, William en ayant 5, il était traité comme un véritable soldat. Et plus le temps passait, rien ne s’arrangeait, au contraire. Plus ses rêves étaient nombreux, plus il la voyait. Somptueuse veuve noire. 

Au matin de ses 14 ans, alors qu’il allait fêter son anniversaire, William, son cher et tendre frère, déballait les escaliers avec une nouvelle qui allait ravir son père. Il l’avait vu. Le Lion. Il lui était venu en rêve ! Il était un potentiel. Il en était sûr. Il avait vu sa marque, il avait vu sa splendeur. Tous les signes étaient là et faisaient de William la nouvelle fierté de son père, et de Lex la honte de la famille. De générations en générations, excepté pour Michael l'élu de l'araignée, TOUS les hommes de la famille avaient été des potentiels du Lion, jusqu’à… Lui, la souillure du nom des Hudson, à l'instar de son pathétique ancêtre qui avait trahis les siens. La mère de Lex, Cathrin, allemande qui avait suivit Fergus jusqu’en Écosse par amour, déplorait le comportement de son mari envers son fils aîné. Alors, pour le protéger des sévices de Fergus, elle proposa de l’envoyer chez ses parents en Allemagne à Hambourg. Après hésitation, Fergus accepta, au grand désarroi du cadet William qui déplorait le départ de son grand frère qu’il aimait sincèrement de tout son cœur. Lex n’en avait jamais voulu à William, il n’était pas jaloux, il n’était pas envieux, il était même assez heureux pour lui et cette séparation lui causa plus de mal qu’aucune autre. 

Quand il arriva à Hambourg, il fit la connaissance d’Elsa, une jeune fille que gardait ses grands parents tous les samedis. Quand elle était présente, il sentait une sensation étrange lui brûler l’avant bras. Et plus elle était proche, plus cette sensation devenait insupportable. Alors dans un premier temps il s’en éloigna et ne chercha pas à savoir pourquoi il était dans une telle position. Jusqu’au jour où Elsa ne lui laissa pas le choix. Elle entra dans sa chambre, alors qu’il était âgé de 18 ans et lui présenta Milena. Une sublime veuve noire qui grimpait dangereusement le long de sa gorge. Elle l’attrapa entre ses doigts confiants, comme s’il s’agissait d’un jouet, et l’approcha du garçon. Il sut à ce moment là de quoi il en retournait, car s’il s’en était toujours douté, apercevoir la marque sur le dos de l’araignée confirmait tout ses doutes. Il était un potentiel. Plus les années passaient, et plus les deux enfants se rapprochaient, partageant ce lien qu’ils avaient en commun. L’araignée était particulière, elle ne choisissait qu’un seul potentiel. Ils étaient à eux deux les seuls représentants humains de l’araignée. Avec l’autorisation de l’araignée, elle lui montra ses capacités, et lui confia l’histoire qu’elle connaissait sur ses ancêtres, les Hudson. Le pourquoi elle devait se cacher aujourd’hui, et le pourquoi l’araignée était bannie de l’Écosse. Lex avait toujours trouvé cette décision honteuse. Il était évident que les élus avaient eu peur du pouvoir de l’araignée, ils avaient eu peur de ce qu’elle pouvait faire et pour calmer leurs malheureuses petites craintes misérables, ils avaient préféré éteindre cette puissante et belle araignée, l’exiler, la punir pour être naturellement puissante.

Mais un soir, alors qu’il était âgé de 27 où il devait rencontrer Elsa sur le banc du parc où ils se voyaient, il aperçut son père. La main sur la gorge de la jeune femme. Il voulu aller jusqu’à elle, réagir, mais quand il s’approchait pour empêcher Fergus de s’attaquer à la jeune femme, il vit la carotide arrachée de la jeune femme rester dans la main de son père alors que le reste de son corps s’effondrait. L’araignée s’échappa de la veste de la demoiselle pour s’enfuir dans une vitesse fulgurante. Fergus regarda son fils avec une déception immense, et sorti un pistolet de sa poche avec une lenteur dégoûtée. Pointant le canon de son arme sur son fils, il s’apprêtait à tirer quand une sensation si désagréable qu’elle en devenait insoutenable lui pris dans la gorge. Une araignée l’avait piquée. Il ne s’agissait pas de Milena, mais d’une araignée jaune connue en Europe centrale comme très dangereuse. Fruit du hasard, destin, ou vengeance de la part de cet insecte ? La réponse demeurait inconnue, mais le temps qu’avait gagné Lex lui avait permis de désarmer son père et de loger une balle entre ses deux yeux. Ce meurtre résonna dans le monde entier et évidemment jusqu’aux oreilles de William qui, si jusqu’à présent avait tenté de recontacter son frère, ne voulait plus jamais en entendre parler. 

Quand la mémoire des anciens fit son travail, Lex comprit ce qu’Elsa voulait lui dire : de tout temps, l’araignée avait été victime d’injustice et il était temps que ça change. Il réunirait son potentiel qu’il retrouverait coûte que coûte, et les élus qui se font lâchement punir par le Conseil pour une histoire de préjugé, et il récupérait sa capacité qui lui revient de droit, et obtiendrait sa place au Conseil, comme son ancêtre aurait dû en bénéficier. Les choses allaient changer. Il se l’était juré.



Liens

William est le frère cadet de Lex, mais à l'instar des frères qui se sont déchiré au 17e siècle, leur relation est marquée d'une rancune palpable. Autrefois très proches, depuis que Lex a tué leur père, Fergus, William et lui ne communiquent plus. D'autant plus maintenant que Lex a défié directement la Trinité. Mais si William déteste son frère pour avoir éliminé leur père, il lui est incapable de lancer une croisade contre son aîné qu'il respectera toujours au fond de lui-même, et qu'il appréciera toujours, comme l'on apprécie un frère. Lex quant à lui éprouve une certaine rancoeur vis à vis de son frère, pour n'avoir jamais agit en son nom et n'avoir jamais prit sa défense auprès du Conseil quand il a été révélé comme la nouvelle Araignée et accusé comme ses prédécesseurs.
HUDSON William
Aleksander, de surnom Aleks, est le meilleur ami et bras droit de Lex. Ils se considèrent comme des frères et se sont rencontrés peu après la décision de Lex de créer la Confrérie. Elu du Scorpion, il était et est toujours d'un atout indéniable pour la Confrérie, mais en plus de ses capacités incroyables, il est avant tout le plus loyal des hommes de Lex.
VOLKER Aleksander
Aurore est un personnage assez instable et lunatique, elle est difficilement déchiffrable et si ça lui confère un certain charme, son entourage proche ne le vit que rarement très bien. Pourtant, si elle a toujours été assez compliquée à gérer, Lex n'a pas de mal à se faire entendre, et si parfois le comportement assez rebelle de la jeune femme peut désavantager la Confrérie, elle est d'une fidélité inconditionnelle et embrasse son rôle de potentiel et de troisième de ce clan avec aisance et facilité. Ainsi, Lex qui a toujours su apprécier à sa juste valeur la loyauté, ne peut décemment pas retirer cette qualité à la demoiselle, mais reconnaît surtout son tempérament de guerrière. Elle reste aussi, par défaut, son élève, étant donné qu'elle est censée le remplacer s'il lui arrive malheur. Il tâchera donc d'en faire un leader dans l'âme au cas où les choses tourneraient mal.
ROSENWALD Aurore
Ils étaient de très bons amis d'enfance, mais maintenant tout les oppose. Elle est une lionne, il est l'araignée. Et s'il leur arrivait de s'échanger quelques lettres quand il était en Allemagne, aujourd'hui ils ne s'adressent plus un mot, et elle n'avait pas eu de ses nouvelles avant de recevoir la menace écrite de la Confrérie envers l'Alliance.
DELACOURT Agathe

Capacités

1 - Mémoire des anciens : Quand il est choisit, l'élu reçoit les images de toutes les Araignées qui le précèdent. Ainsi, il transporte avec lui la mémoire de ses prédecesseurs.
2 - Vision ultraviolet : Effet identique à celui de la lumière noire. L'élu peut voir des traces qui ne sont visibles que par ultraviolets.
3 - Inhibition latente : La personne ne voit pas l'objet dans son ensemble en général mais dans l'ensemble complet. Elle est incapable d'ignorer des détails ou de passer à côté d'un élément. De fait, il ne lui seras d'aucune difficulté de résoudre des enigmes ou des problèmes qui seraient sans doute impossible pour d'autres.
4 - (capacité enfermée dans la salle des pouvoirs par un ancêtre) Tisseur du destin : Capable de changer le cours des choses et le passé ; mais ça ne reste pas sans conséquences. Combinée avec son inhibition latente, il est capable de voir quels seront les risques s'il utilise cette capacité... Une fois qu'il voit ce qui adviendra plus ou moins [la vision n'est jamais très claire] du monde s'il utilise sa capacité, il peut décider de l'activer ou non.



Descriptif de l'Anima

Veuve noire de  0.70cm, qui se prénome Milena. Elle possède comme toutes les femelles de son espèce, un puissant venin qu'il ne faudra pas sous-estimer. Sur le le dos de son corps, en rouge orangeâtre, la marque des animas. Elle a un caractère bien particulier, et ne communique que très peu avec ses élus. Du moins, c'était avant de connaître Lex. Il est le premier élu avec qui elle communique réellement. La connexion entre les deux créatures est puissante et inaliénable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
I N S T I N C T S :: Chroniques Écossaises :: L'essentiel :: Les recherchés :: Les recherchés :: Liste des prédéfinis-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: