teaser

L’Homme, créature de conscience, espèce conquérante et insatiable, prêt à tout pour assouvir ses désirs les plus cruels, au nom de notions abstraites qu’il croit maîtriser : le bon, le bien, le juste ; quand il ne s’agit pas d’argent, de pouvoir et d’admiration. Mais si l’Homme est une créature que l’on peut juger, il représente les pions sur l’échiquier de l’équilibre. Par le noir et le blanc qu’il peint dans ses gestes et ses mots, il permet à la nuance de gris d’exister, et d’ainsi de faire perdurer la balance universelle. Mais l’Homme à lui seul ne parviendrait pas à maintenir cet équilibre, car s’il lui obéit, c’est inconsciemment. Alors il nécessite la présence de guides que l’univers lui aura apporté assez tôt dans son existence, quand il devint une créature de conscience et d’intelligence, capable d’influencer le cours des choses et la stabilité de l’univers. Les Animas, espèces indispensables au bon fonctionnement de ce monde qu’est le nôtre, sont nos guides à travers le temps. Ils nous apprennent le noir et le blanc que nous devons ensuite jauger à la bonne convenance, pour réussir à garder l’équilibre intact. Au travers les légendes indiennes, les Animas sont dépeints comme des animaux totems, des guides qui apparaissent à l’Homme pour l’aider dans son chemin de vie. Mais si les légendes ne se trompent pas sur leur existence, elles s’éloignent cependant de la réalité quand elles les imaginent comme des êtres chimériques et spirituels qui choisissent nombreuses personnes à guider. En réalité, un Anima est une créature physique et concrète qui ne choisit qu’un seul humain, qu’on appellera Élu, parmi une masse grouillante de potentiels qui se sentent étroitement liés à lui. Il existe un Anima par espèce animale, et il représente à lui seul l’entièreté de ses déclinaisons. Chaque Anima transfère à son Élu un certain nombre de capacités, couramment trois, qui lui permettront de saisir davantage la parole de l’univers. Et c’est ainsi, par le biais de ces créatures de l’univers, que l’Homme a la chance de participer activement à la stabilité des mondes.
contexte et intriguesbases à connaîtreLes bottins
« minimum un rp par mois ∴ minimum 400 mots par réponse. »

staff

James DANVERSmpprofil

Membre à l'affiche

Joel Knightfiche joueur

Chronologie du forum

  • 09 novembre 2018NOUVELLE INTRIGUE - La naissance de la Résistance.
  • 07 novembre 2018NOUVEAU DESIGN - L'hiver arrive sur Instincts !
  • 28 octobre 2018WOULD YOU RATHER - Halloween event.
  • 15 août 2018Ouverture de la partie jeu.
  • 01 août 2018Ouverture générale du forum et des inscriptions.
  • 03 juillet 2018 Création du forum.
Discord
« 18 personnages dont 3 double-comptes »

Prédéfinis Scénarios








 :: La rencontre se poursuit :: Would you rather Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

WOULD YOU RATHER ? (ouvert)

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Age : 26
Lettres déposées : 138
Anima : Pigeon
Métier : Polyvalente en chômage
Crédits : Orion pour le magnifique gif de signa' ♥ Roger et moi sommes très contents et te remercions !





Lorias Carden
Affranchie
Mar 30 Oct - 14:50
Would you rather ?
On était tombé sur un taré. J'avais bien envie de lui donner le numéro de ma mère, pour qu'il l'amène ici et nous divertisse un peu. Malheureusement, ils seraient foutu de finir par se marier.
Je bondis de ma chaise lorsqu'un pistolet fut pointé sur Rae. Une grosse main me saisit pour me faire asseoir. Rien était sorti de cette arme, mais je me méfiais d'elle et de son nouveau possesseur, un inconnu qui semblait se méfier autant que moi. Une main serra ma cuisse. Mon affront et cette main sur ma jambe durent me porter préjudice, puisque le vieillard s'en prit soudainement à moi. Le jaugeant du regard, je ne considérai même pas son dilemme. J'ôtai la main de Rae de ma cuisse, saisis calmement la fourchette, et la plantai sèchement dans ma petite cuisse innocente, sans lâcher l'homme du regard. Les mâchoires crispées, je n'offris pas un cri de douleur. S'il y avait bien une chose à laquelle j'étais habituée, c'était m'en prendre plein la gueule.
- Je ne suis pas très comestible. Vous trouverez mieux au Poundshop du coin, grinçai-je entre mes dents.
Il n'était sûrement pas bon de me montrer provocante, mais je préférais attirer l'attention sur moi plutôt qu'elle se dévie sur Rae.
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 21
Lettres déposées : 144
Anima : Rouge-Gorge
Métier : Enseignante à l'académie
Crédits : avatar: NEBULA ; code sign: ROGERS





Rae Lucas
Érudite enseignante à l'Académie des Lions (Alliance)
Mar 30 Oct - 22:25
Would you rather ?
Je n'en revenais pas de la tournure des évènements. Je n'ai pas eu le temps de réagir lorsque George lança le défi à Lorias que déjà elle m'avait épargnée. Je la voyais regarder notre hôte avec détermination, malgré la douleur et le sang qui commençait à tâcher son pantalon, sa main, la fourchette. Faisant de mon mieux pour cacher ma panique, je jetai un coup d'oeil timide à notre hôte. Jusqu'où cela allait-il nous mener ?
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lettres déposées : 5
Anima : Aucun
Métier : /.
Crédits : lena





Carlton Lucas
Affranchi
Mer 31 Oct - 21:14
Would you rather ?J'avais toujours eu ce problème de ponctualité. Encore plus aujourd'hui puisqu'il était question d'un dîner avec en parti, de parfaits inconnus. George me présenta grossièrement aux invités tandis que je prenais place aux cotés de ma soeur. Lorias et un homme a qui je donnais des cours étaient également là. Lorsqu'une arme entra dans mon champ de vision, je regrettais immédiatement de m'être présenté malgré mon retard. Peut-être était-il encore temps pour s'éclipser. Impossible, les gorilles me maintinrent sur ma chaise. Où diable étais-je tombé?
Et Lorias qui s'enfonçait une fourchette dans la jambe.

- Ok, arrêtez tout. Où est la caméra cachée. Lorias, tu joues bien la comédie. Mais c'est bon, tu peux nettoyer ce faux sang. Quand est-ce qu'on va vraiment pouvoir commencer à manger?

Les deux bras en avant, je m'attendais à ce que tout le monde se lève et se mettent à rire. Légèrement déçu que j'ai réussis à percer à jour ce canular très nul.
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lettres déposées : 5





George Damongger
Maitre des lieux (PNJ halloween event)
Sam 3 Nov - 20:49
Would you rather ?George sourit subitement en voyant la fourchette se planter dans la jambe de Lorias mais s'en désintéresse rapidement, sa provocation glissant totalement sur ses nerfs. Puis, il se tourne vers Carlton à qui il lance un regard amusé avant de laisser échapper un bref rire étouffé. Il verrait.

« Bien... Maintenant que nous avons donné à ce pigeon la leçon qu'il mérite, au suivant. »

Il arque un sourcil et tend sa main vers son assistant qui lui apporte un tableau et un véléda. Il se place derrière Aimé, le jeune aveugle et jette quelques regards furtifs en direction d'Aleksander, tout en écrivant grossièrement sur son tableau.

Quand il relève la pancarte, l'inscription suivante s'y trouve : "Aleksander, le prochain gage que j'imposerai à l'un de tes collègues te concernera. Sauf si tu décides de jeter Aimé dans la fosse aux lions à ta place. Le choix te revient. Lui ou toi ?"

Après avoir sourit à Aleksander, il tourne le tableau en direction des autres convives pour qu'ils puissent prendre connaissance du dilemme. Tous, sauf Aimé, visiblement.


______
@Aleksander Volker tu es le principal concerné. Cependant, vous pouvez TOUS réagir et surtout INTERRAGIR entre vous ! Sans ordre de passage précis. Rien ne vous empêche de jouer sans les interventions de George.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lettres déposées : 41
Anima : Scorpion
Crédits : Hell Rider





Aleksander Volker
Second hiérarchique de la Confrérie
Mer 7 Nov - 20:10
Would you rather ?Tout était minutieusement calculé. L’arme qu’avait prise son voisin, dont il se serait forcément débarrassé... la fourchette plantée dans une cuisse. La crainte allait s’immiscer dans chaque esprit et y instiller des cristaux de doute. Il en était persuadé. Son regard se dépose sur chaque convive, il analysait les réactions, et en particulier celles de leur hôte. Il ne touche toujours pas à la nourriture, préférant de loin s’abstenir et ne pas céder au péché gourmand comme son autre voisin. Ses céruléennes se posent alors soudainement sur le tableau, peint d’une phrase aux courbes sournoises. Un léger sourire étire la commissure de ses lippes alors qu’il remonte son regard dans celui du vieillard. Il n’avait aucune hésitation quant au dilemme, mais il savait parfaitement que chaque choix avait ses conséquences. Aveugle, la cible ne pouvait avoir conscience du dilemme qui lui était imposé, cela le perturbait et le rebutait. Comme si le savoir ne pouvait lui être accordé, ce qui lui faisait immédiatement penser à son histoire personnelle, et… le choix des lions le fit tiquer. Il plisse les lèvres et souffle :

« - Je préfère assumer les conséquences du dilemme qui me concernera. Si je dois attenter à sa vie, je le ferai de face, et je lui donnerai les moyens de se défendre. »

Il attrape un couteau et joue avec ce dernier, son index sur la pointe, le manche sur la table. Un sourire malicieux étire ses lèvres alors qu’il murmure dans un ton sarcastique :

« - Et puis… Je me suis promis de ne jamais rien céder aux lions. »
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lettres déposées : 5





George Damongger
Maitre des lieux (PNJ halloween event)
Mer 7 Nov - 22:21
Would you rather ?George fixe longuement Aleksander, sa bouche se tordant d’un côté alors qu’il soupire par les narines. L'air perlplexe se dégage de son visage, ses sourcils se haussent, puis il rabaisse enfin sa pancarte.

« Soit. C’est ta décision. Très honorable d’ailleurs… Vraiment très honorable. » expire-t-il en hochant plusieurs fois la tête, avec une expression de respect surjouée. « Mais particulièrement décevante. Je pensais que le second de la Confrérie traiterait les alliés avec moins d’empathie. Quoi qu’il en soit, c’est le jeu. Je ne peux que respecter ton choix... »

Il a l’air résolu. Et déçu. Mais en réalité, il s’amuse de la situation.
Ses mains se posent sur les épaules d’Aimé pour lui faire comprendre sa présence alors qu’il baisse lentement son regard dans sa direction.

« Aimé, tu vas saisir le couteau qui est sur ta droite, et tu vas me suivre. »

Il fait signe aux gardes de le saisir pour le relever, et l’emmener jusque devant Aleksander. Un assistant ramène une petite table, pas plus grande qu’une tête, qu’il positionne juste à côté de la chaise d’Aleks en repoussant celle de son voisin Joel.

« Aimé, choisit quelle main entre la droite et la gauche, Aleksander va devoir poser sur cette GRANDE table. Puis quand monsieur aura sagement obéit, tu n’auras qu’à planter ton couteau une seule fois en espérant éviter un doigt ; par contre le jeu étant le jeu, si tu frappes dans le vide, c'est à dire si tu n'atteins ni sa main, ni la table, tu dois recommencer. »

George s’appuie sur le siège d’Aleksander et se penche vers lui pour murmurer : « Si ça avait été sa main, j’imagine qu’il aurait su où elle se trouve les yeux fermés. Malgré son petit handicap. Quelle dommage que le gage te soit destiné. »

______
@Aimé Lusignan tu es le principal concerné. Cependant, vous pouvez TOUS réagir et surtout INTERRAGIR entre vous ! Sans ordre de passage précis. Rien ne vous empêche de jouer sans les interventions de George.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Lettres déposées : 42
Anima : Baleine
Métier : Étudiant à l'Académie des Lions
Crédits : DANDELION





Aimé Lusignan
Élève de 4e année à l'Académie des Lions (Alliance)
Ven 9 Nov - 13:40
Would you rather ?
La conversation que venait d'échanger George avec cet Aleksander révélait quelque chose d'intéressant, mais surtout de pas franchement rassurant. Assis à cette table, se trouvait l'un des partisans de la confrérie, cela soulevait une autre question : de qui d'autres encore la tablée était elle constituée ? Dans tous les cas, le second de la confrérie semblait avoir fait preuve d'élégance dans le précédent choix qui le concernait.

Aimé tressaille lorsque les mains du Dammonger se pose sur lui, il comprenait que c'était à lui de prendre part au jeu morbide de votre hôte. Le brun cherchait le couteau désigné du bout des doigts, une fois en main, il se laissait guider par les hommes de main de la demeure. Il songeait à un moment à planter son couteau dans l'un des hommes et organiser un mouvement de rébellion, mais il n'avait aucune expérience de combat et n'était pas assez téméraire pour ça.

La soirée tout entière consisterait elle à se blesser avec l'argenterie disponible sur la table ? L'élu n'était pas enthousiaste, il aurait préféré avoir à s'occuper de la main de quelqu'un d'autre. Rencontrerait-il une quelconque représailles en sectionnant un doigt à un des acteurs de la confrérie ? De toute façon il était obligé de le faire.

- La main gauche.

Le brun soufflait un bon coup avant d'abattre son bras une première fois, dans le vide, suivit de plusieurs tentatives toujours infructueuses. La table ne pouvait être grande, au contraire, elle devait être plutôt petite. Il espérait ne pas frapper dans un doigt, il risquerait d'être sectionné. Dans le dos de la main, peut-être étais-ce une meilleure idée ? Énième tentative qui fut la bonne, il sentit le couteau transpercer la chaire, le son désagréable du craquement des os retentit.

- Je suis vraiment désolé.

Une grimace au visage, il lâchait la poignée du couteau. Confrérie ou pas, Aimé n'avait jamais souhaité transpercer la main de qui que ce soit.
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lettres déposées : 41
Anima : Scorpion
Crédits : Hell Rider





Aleksander Volker
Second hiérarchique de la Confrérie
Dim 11 Nov - 1:57
Would you rather ?Son regard suit les déplacements du vieil hôte qui l’avait pris pour cible. Son sourire ne désemplissait pas et ne cessait d’arborer un voile de cynisme. Davantage lorsqu’il comprit que le vieil homme allait tenter de susciter un quelconque regret en lui. Il inspire grandement et se cale au fond de son siège, déposant simplement le couteau pour tenir le bord de la table avec sa main droite et déposer sa main gauche à plat sur le bois.

Il serre déjà la mâchoire, si tu lui épargnais ses doigts et sa paume, il savait que Georges trouverait un moyen de lui faire payer son précédent affront. Il n’était pas question qu’il lui offre un quelconque plaisir. Bien décidé à colorer sa victoire de couleur terne et d’un goût insipide. Il bat très lentement des paupières son regard s’attarde sur chaque visage avant de s’arrêter sur celui de son agresseur présumé.

Il n’ouvrit pas la bouche, trop concentré pour réprimer la douleur qui allait survenir. Son regard se dépose alors dans celui du vieil homme lorsque le fer tranche sa chair et lui écarte quelques veines. Il serre les doigts de son autre main si fort, qu’il aurait presque l’impression d’en arracher le bois. Sa mâchoire se comprime pour réprimer un gémissement de douleur et ravaler toute la souffrance physique qu’il ressentait. Il fronce les sourcils et évite de battre des paupières pour ne pas laisser l’irritation de sa rétine refléter son inconfortable position. Un léger rire rauque lui échappe lorsqu’il souffle :

« - Je suppose que t’y plier était bien plus dégradant qu’une quelconque réaction de ma part. »

L’amertume était présente, même si son courroux et son dégoût n’était dirigé que vers une seule personne. Il porte ses doigts sur le couteau et sent la douleur fulgurante parcourir tout son bras lorsqu’il l’arrache de sa paume, se redresse et vient simplement le glisser dans la main du maître du jeu. Il hausse les sourcils et siffle dans un brin sarcastique :

« - Je vous aurais bien serré la main pour vous féliciter de cette piètre victoire, mais… je n’en n’ai vraisemblablement pas la possibilité. »
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I N S T I N C T S :: La rencontre se poursuit :: Would you rather-
Sauter vers: